top of page

Super Bowl LVIII, Las Vegas

Comme vous l’aurez certainement suivi sur nos différents réseaux sociaux, nous avons eu la chance d’assister au Super Bowl LVIII à Las Vegas dimanche dernier. Une semaine après l’expérience d’une vie, l’excitation n’est pas encore retombée. Voici le récit de ce week-end fou, ainsi que des conseils qui vous seront utiles si vous décider de sauter le pas.


Samedi 10 février 2024 :

Nous débutons notre aventure à Las Vegas par le Super Bowl Expérience, situé cette année au Mandalay Bay. Pour 50 dollars, vous avez l’opportunité de passer la journée dans un centre de convention transformé en parc à thème dédié au football américain. C’est une tradition mise en place par la NFL depuis 1992, la ville qui accueille le Super Bowl accueille également cet événement à ne manquer sous aucun prétexte. Rien de mieux en effet que de croiser des légendes de la ligue ou de tenter de marquer un Field Goal pour vous mettre dans le bain avant le Super Bowl.

Nous arrivons sur place à 9h30, 30 minutes avant l’ouverture des portes. Il y a déjà la queue, et nous pouvons rentrer avec 15 minutes d’avance. Vous devez présenter votre billet virtuel, le plus simple est de télécharger l’application NFL OnePass, qui permet notamment d’enregistrer votre billet électronique que vous présenterez à l’entrée. De plus, l’application contient le programme des différentes apparitions de joueur dans la journée, vous liste les activités à faire, et vous envoie des notifications pour les événements surprise du jour. Bref, nous ne pouvons que vous conseiller d’installer l’application avant votre voyage.


Une fois à l’intérieur, l’infrastructure est impressionnante, il y a tellement de stands et d’activités différentes qu’il est difficile de choisir. Nous commençons par une photo avec le Vince Lombardy Trophy, qui sera remis demain à l’équipe victorieuse. Le billet d’entrée est déjà rentabilisé. Nous avons ensuite l’opportunité de voir une trentaine de bagues des vainqueurs des 57 Super Bowls précédents. Dont la dernière de Patrick Mahomes, acquise lors de la victoire l’année dernière face aux Eagles

.

Les premières rencontres avec des joueurs débutent ensuite. Eli Manning vient prendre des photos avec ses fans. C’est un peu la cohue dans la zone. D’ailleurs, si vous repérez sur le planning un joueur que vous voulez absolument rencontrer, prévoyez d’être dans la zone de son apparition bien 20 minutes avant l’heure annoncée. Pour Eli par exemple, une queue s’est formée en avance, et mieux valait être déjà en place si vous souhaitiez votre photo. Nous assistons ensuite à un match de pickleball endiablé entre Drew Bledsoe, Nick Foles, Matt Barkley et Dan Orlovsky. Étant arrivé au bord du terrain 10 minutes avant l’apparition des stars, nous sommes idéalement placés. L’ambiance est bon enfant, les joueurs signent des dédicaces et prennent des selfies entre les matchs. La légende des 49ers Jerry Rice crée ensuite un gigantesque attroupement. Les gens montent sur des tables pour l’apercevoir, c’est la folie. Greg Olsen se prête aussi au jeu des photos en mode commentateur, au stand NFL Network. La journée est ainsi rythmée par ces apparitions de joueurs et autres légendes, qui mettent à chaque fois en valeur un stand différent. Ainsi, dans l’après-midi, des noms comme Joe Montana, Todd Gurley, Cam Jordan, Emmitt Smith ou encore Darren Waller apparaissent à différents points du Super Bowl Experience.


De nombreux stands de sponsors de la NFL sont aussi à visiter, et proposent de petites activités permettant de gagner des prix. Uber Eats, Lowes, Panini, Oakley, Visa, Toyota, l’armée américaine et l’Air Force, il y a beaucoup à faire. Sans compter les innombrables stands permettant de tester vos compétences pour différentes phases du jeu. Vous pourrez ainsi tenter de marquer un Field Goal, de courir le fameux 40 yards Dash, de vous illustrer au développé-couché ou de mettre en avant vos compétences de passeurs digne des meilleurs QB.

La foule commence gentiment à augmenter en début d’après-midi, les temps d’attente s’allongent. Nous avons encore l’occasion de voir de très près le Geogre S. Halas Trophy et le Lamar Hunt Trophy, les trophées remis chaque année aux équipes qui remportent la NFC et l’AFC.

Nous faisons ensuite un tour au NFL Shop, qui présente un nombre impressionnant de produits dérivés. Maillots, casquettes, habits siglés SB LVIII, produits dérivés en tout genre, tout est fait pour que vous vidiez votre porte-monnaie. Le choix est dingue, vous ne trouverez nul par autant de produits aux couleurs du Super Bowl. Les prix sont élevés, les maillots avec le sigle du SB sont à 225 dollars, les casquettes entre 30 et 45. Ils ont également le programme du Super Bowl à 25 dollars, un achat obligatoire pour se préparer au mieux au match de demain.

Finalement, entre la foule qui augmente et la fatigue qui commence à pointer à cause du décalage horaire, nous quittons les lieux à 16h, alors que le Super Bowl Experience est ouvert jusqu’à 22h. Juste le temps de parier 50 dollars sur une interception de Mahomes demain, et nous sortons de l’hôtel. Nous longeons alors le Strip, rue centrale mythique de Las Vegas sur laquelle se trouve les principaux hôtels. De nombreuses décorations sont installées pour le match de demain. Entre stands Cheetos distribuant des échantillons gratuits, plateau télé de CBS en face du Bellagio, et la Sphere immense illuminée aux couleurs de la NFL, la balade vaut clairement la peine. Demain, c’est le Super Bowl.


Conseils pour le Super Bowl Experience :

·        Téléchargez l’application NFL OnePass avant votre départ. Les joueurs présents chaque jour sont annoncés une semaine à l’avance sur l’onglet « Schedule » de l’application.

·        Dans la mesure du possible, évitez de venir le samedi juste avant le Super Bowl. L’attraction ouvre déjà le mercredi, le prix d’entrée est réduit le premier jour, et il y a nettement moins de foule les deux premiers jours.

·        Si vous n’avez pas d’autre choix que de venir le samedi, venez déjà à l’ouverture le matin.

·        Prévoir un stylo pour de potentielles dédicaces. Vous allez croiser des légendes, n’hésitez pas à leur demander une signature ou une photo.

·        Ne pas oublier votre carte bleue, le cash n’est pas accepté partout. Le NFL Shop est gigantesque, mais tout est cher, y compris la nourriture et les boissons (que vous n’avez pas le droit de prendre avec vous à l’entrée). 10 dollars le pepsi quand même.

·        Si votre forfait téléphonique ne contient pas de data pour les USA, et que votre téléphone le permet, achetez une e-sim. Nous avions acheté 20 gigas pour 21 dollars sur Airalo (https://www.airalo.com/fr/united-states-esim). C’est très simple d’utilisation, et ultra pratique d’avoir internet en permanence, ne serait-ce que pour Uber.


Dimanche 11 février 2024 :

Gameday. C’est enfin le grand jour, celui du match le plus attendu de l’année. Le coup d’envoi est à 15h, l’ouverture des portes à 11h30. Nous arrivons sur place à 10h, afin de profiter au mieux de l’ambiance et des différentes activités. Les rues autour du stade sont fermées à la circulation, il faut prévoir un peu de marge et être prêt à parcourir les derniers mètres à pied. Ou prévoir 200 dollars si vous voulez vous garer au plus proche du stade. L’Allegiant Stadium s’est paré des couleurs des 49ers et des Chiefs, une page de l’histoire de la NFL va s’écrire dans quelques heures. Nous faisons un peu le tour du stade, et trouvons par hasard une animation organisée par Bud Light, Pepsi et Doritos sur un parking. Boisson, nourriture, t-shirt du Super Bowl, le tout gratuit, la journée commence très bien. Les portes du stade ouvrent finalement un peu plus tôt que prévu, et nous sommes dans l’enceinte à 11h15. Si vous ne les aviez pas déjà vu au Super Bowl Experience, le Vince Lombardy Trophy et les bagues du Super Bowl vous accueillent à l’entrée, et vous pouvez faire la queue pour une photo.


 Notre billet nous offre en outre l’opportunité d’accéder à une zone exclusive, dans laquelle nous avons la nourriture et les boissons offertes. Un DJ assure l’ambiance, entrecoupé par la présentation de la classe 2024 des joueurs qui rejoignent le Hall of Fame. Tout est à volonté, y compris l’alcool fort, et l’ambiance monte gentiment. Nous faisons ensuite le tour complet du stade, entre stands des différents sponsors et plateau de CBS sur lequel on peut apercevoir Matt Ryan. Un passage au magasin du stade, qui propose de nombreux articles aux couleurs des Chiefs et des 49ers, et il est temps de rejoindre nos sièges, à 1h30 du coup d’envoi. L’Allegiant Stadium est un stade magnifique, son toit couvert donne l’impression d’être dans un cocon. Nous sommes dans le troisième anneau du stade, derrière l’End Zone des Chiefs, en plein milieu du terrain. Nous déconseillons de choisir ce genre de billet si vous êtes sujets au vertige, mais sinon la vue est excellente. Nous assistons à l’échauffement des deux équipes, Kaskade met l’ambiance, et le stade se remplit gentiment. Vient ensuite le moment tant attendu, l’entrée des équipes, et l’hymne national. Le stade est majoritairement acquis à la cause des 49ers, et les Chiefs se font presque huer à leur entrée sur le terrain. Chaque moment est un show à l’américaine, Post Malone interprète « America the beautiful », les avions de chasse nous survolent bruyamment à la fin de l’hymne, et nos voisins parieurs hurlent de bonheur ou de déception lors du lancer de la pièce qui détermine qui débutera avec le ballon. Oui, les gens ont parié sur tout, et leurs paris rythmeront leurs réactions, au moins autant que les performances de leur équipe. Le stade est plein, et le match débute.



Le sentiment de vivre le match en live est indescriptible. Pour une fois, aucun risque de vous faire spoiler le résultat d’une action parce que votre réseau n’est pas assez rapide. L’action se passe devant vos yeux, et c’est vous qui pouvez divulguer en avance le résultat d’un Drive aux collègues sur leurs canapés. Lors des nombreuses pauses publicitaires, les caméras du stade cherchent les stars pour nous les montrer sur l’écran géant. Taylor Swift termine son verre cul-sec, DiCaprio fait le timide derrière sa casquette, Paul McCartney, Lady Gaga, Justin Bieber, Ariana Grande. Tout le gratin est dans ce stade, y compris Ball Trotter ! La première mi-temps tourne en faveur des 49ers, puis vient le fameux Halftime show, assuré par Usher. Pas le temps de quitter son siège, mieux vaut s’être acheté une boisson avant le début du match. La scène est installée rapidement, et le show débute dans la foulée. Alicia Keys, Ludacris, will.i.am, Lil Jon et H.E.R. participent également, juste pour ça le déplacement valait déjà la peine. La lumière se rallume ensuite, la scène disparaît, et le football américain reprend ses droits. Les Chiefs reviennent dans le match, la fin est particulièrement tendue. Entre notre voisine de droite qui prie pour une victoire des 49ers, et ceux de gauche qui veulent voir Mahomes l’emporter, la tension est palpable. Le match est indécis jusqu’au bout, les 49ers ont l’occasion de ne pas rendre la balle à Mahomes et de terminer sur un Field Goal. Mais comme souvent, ils sont contraints de rendre la possession au Chiefs, qui ont deux minutes pour égaliser, et envoyer le match en prolongation. Ils y parviennent, et pour la deuxième fois de l’histoire, le Super Bowl va se jouer aux prolongations. Alors que nous avons déjà assisté au Field Goal le plus long de l’histoire du SB, ce match continue de remplir toutes ses promesses. Les 49ers débutent avec la balle, mais doivent se contenter d’un Field Goal. Les Chiefs ont alors l’occasion de remporter un quatrième titre avec un Touchdown. Notre voisine implore tous les dieux possibles pour une interception de Mahomes, qui ne viendra jamais. Patrick trouve Mecole Hardman, Touchdown, et une troisième bague pour lui. Les joueurs envahissent le terrain, les confettis volent, les Chiefs sont champions, et les 49ers échouent à nouveau, si proches du titre. Les fans des 49ers quittent rapidement le stade, une estrade est installée, et nous assistons à la remise du trophée, et aux discours de Roger Goodell, Andy Reid, Patrick Mahomes et Travis Kelce. Travis qui annonce d’ailleurs viser un troisième titre de suite l’année prochaine. Avec vous dans les tribunes ? Comme le dit si bien Travis, « You gotta fight, for your right, to party».

Conseils pour le Super Bowl :

·        L’entrée se fait avec un billet électronique. Si vous disposez d’un IPhone, ajoutez simplement votre billet à votre application Cartes. Sinon, vous aurez besoin d’internet pour accéder à votre billet depuis Ticketmaster ou l’application NFL OnePass, une capture d’écran de votre billet ne sera pas acceptée pour rentrer.

·        Si vous souhaitez obtenir une version papier de votre billet, pour avoir un souvenir, il vous faudra payer 50 dollars sur l’application NFL OnePass, et le billet sera envoyé directement chez vous.

·        N’hésitez pas à venir en avance, les portes s’ouvriront probablement quelques minutes avant l’heure officielle inscrite sur votre billet.

·        Ne pas oublier votre carte bleue, le cash n’était pas accepté dans le stade.

·        Prenez des jumelles, que ce soit pour observer les joueurs sur le banc ou repérer des stars en tribune.

·        Après le match, soyez prêts à marcher un peu et à vous éloigner du stade avant de commander un Uber, pour éviter de payer 5 fois plus cher votre course. Encore mieux, prévoyez un logement que vous pourrez rejoindre à pied.


Si notre récit vous a donné envie de sauter le pas, et d’assister à l’un des prochains Super Bowl, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail au balltrotterusa@gmail.fr

71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page